Brève description de la procédure

Afin d’atteindre les objectifs du projet, le travail sera divisé en quatre modules:

  1. Dans le module “Développement”, sera créée d’une part une base d’informations transfrontalières (base de données), et d’autre part, un outil d’évaluation intégré sera développé. La base de données (2.3) incluera des informations sur les conditions transfrontalières de mobilité (objectifs politiques au niveau de l’UE, des trois pays et régions, facteurs d’influence locaux, etc. (2.1)), les résultats et données d’une enquête transfrontalière sur les besoins de mobilité des utilisateurs (enquête réalisée dans le cadre de l’action 2.2) et une compilation des informations existantes sur les flux de transport et les infrastructures de transport (compilation réalisée dans le cadre de l’action 2.3). Cette base d’informations aura deux fonctions. Il servira de base aux évaluations transfrontalières de la durabilité des concepts de mobilité avec le nouvel instrument d’aide à la décision et pourra être utilisé par les différents acteurs comme un réservoir d’informations pour travailler sur leurs concepts de mobilité. Le module sera complété par le développement de l’outil d’évaluation (2.4).
  2. Le module « Application » examinera les mesures de mobilité concrètes. Le terme « application » désigne, ici, à la fois l’examen des projets planifiés ou terminés et l’utilisation de l’outil d’évaluation. Dans l’action 2.5, le système d’indicateurs sera appliqué aux données historiques dans les municipalités où les données nécessaires seront mises à disposition. Dans le cadre de l’action 2.6, des simulations spécifiques de mesures locales ou régionales seront réalisées afin de prévoir les effets possibles. Ceux-ci pourront être utilisés pour mieux apréhender les champs d’action des mesures politiques sur la base d’une analyse du potentiel de durabilité. Dans l’action  2.7, il s’agîra d’analyser des projets déjà mis en œuvre ou en phase de montage, tels que les effets de l’extension de la ligne de tramway 3 de Bâle à Saint-Louis. L’action 2.8 permettra de visualiser l’impact des politiques de transport sur des cartes.
  3. Le module “Ateliers participatifs et colloques” (3.4) réalisera les interfaces entre les activités du projet, les partenaires du projet et les parties prenantes présentant un intérêt pour le projet. La première est de rendre l’instrument d’évaluation à la fois pratique et pertinent. L’élaboration des indicateurs sera présentée, discutée et améliorée dans plusieurs boucles. Deuxièmement, les ateliers constitueront un forum transnational d’échange d’idées sur les concepts de mobilité durable. Troisièmement, il y aura des ateliers locaux plus petits pour les parties prenantes qui serviront en parallèle à des projets locaux.
  4. Le module “Implémentation du système d’indicateurs sur le site internet” (2.9) aura pour mission de mettre en œuvre l’outil d’évaluation développé sur le site en ligne (3.1) et donc, en liaison avec la base de données du point 2.3, de fournir aux municipalités un instrument d’auto-évaluation, de suivi des mesures et de représentation de l’évolution relative de leurs concepts de mobilité.